Livraison gratuite au Canada avec tout achat de 85$ et plus avant taxes. Saisir le code promo suivant lors du paiement : LIVRAISON-2019

La chèvre Angora, un animal passionnant!

La chèvre Angora, un animal passionnant!

Certains d'entre vous le savez, nous utilisons principalement la fibre de mohair pour réaliser nos tricots. Cette merveilleuse fibre que nous avons appris à connaître depuis tant d'années vient d'une bête tout aussi merveilleuse : la chèvre Angora.
À ses tout débuts, L'Angélaine possédait un élevage de chèvres laitières. Très rapidement, Michèle et Donald ont découvert la chèvre Angora et sa fibre, et ils ont décidé de tenter l'aventure avec cette race de chèvre si particulière, la seule à donner le mohair. Traditionnellement, c'est la laine de mouton que nous connaissions et tricotions au Québec; le couple d'éleveur se donne donc comme mission de faire découvrir la chèvre Angora et les tricots de mohair aux Québécois. C'était tout un défi à réaliser et c'était le début d'une grande histoire d'amour avec la chèvre Angora!
 
Michèle et ses chèvres Angora à L'AngélaineMichèle et ses chèvres

 

Petite histoire de la chèvre Angora

Vous l'avez deviné, la chèvre Angora n'est pas un animal indigène du Québec! Elle est originaire du Cachemire et du Tibet, on retrouve d'ailleurs sa trace jusqu'à 2000 ans avant J.-C . Elle a par la suite été introduite en Turquie dans la région d'Angora (aujourd'hui  Ankara) vers le 11e  siècle. La toison de la chèvre est tellement belle, soyeuse et lustrée, qu'elle devient la chasse gardée des sultans. Elle ne sera exportée qu'à partir du 15e-16e siècle vers l'Europe, mais plus sérieusement exploitée et transformée au 19e siècle en France et en Angleterre. Aujourd'hui nous retrouvons les plus gros élevages de chèvres Angora au Texas USA, en Nouvelle Zélande, en Australie et en Afrique du Sud.
 
Les chèvres dans la cour- Andrée Bernet
Les chèvres Angora dans la cour (photo : Andrée Bernet)

 

Caractéristiques

La chèvre Angora, de la famille des caprins, est de petite taille comparée aux autres races de chèvres. De par ses origines, elle est bien adaptée aux régions arides, c'est pourquoi elle a su s'ajuster aux conditions climatiques du Québec, même si en hiver, elle doit rester à l'intérieur de la chèvrerie, ses pattes courtes n'étant pas adaptées pour affronter notre couvert de neige.
Selon Michèle Hamelin, propriétaire de L'Angélaine qui a élevé des chèvres Angora pendant plus de 30 ans, cette race est de tempérament assez docile et facile à élever. Par contre, elle est espiègle, capricieuse, parfois belliqueuse...et nécessite de nombreux soins préventifs tout au long de l'année. Elle doit être traitée régulièrement contre les parasites internes et externes, ses onglons coupés ainsi que son arrière train tondu plusieurs fois par année. En plus, elle doit être tondue entièrement deux fois l'an afin de récolter sa précieuse toison. Tous ces soins sont essentiels à la bonne santé de l'animal et du troupeau, car ils permettent à la chèvre de produire un mohair de qualité et de conserver la valeur des toisons pour l'éleveur.
De plus, une bonne alimentation riche en protéines et minéraux est primordiale pour l'animal, plus des petites gâteries, comme des pommes et des légumes. L'éleveur doit également prendre soin de la santé mentale de la chèvre en évitant les sources de stress. Pour ce faire, il doit aménager des enclos dans la chèvrerie pour les séparer par groupes d'âges, lui fournir des divertissements, comme un ballon dans lequel elle peut cogner et des tabourets sur lesquels elle peut sauter et se sauver des autres. Évidemment, les boucs sont séparés du reste du troupeau afin d'éviter des accouplements indésirables.
 
Les boucs de L'AngélaineQui sera le plus fort des boucs?

 

La saison des amours et les mise-bas

C'est à l'automne que les chèvres s'accouplaient à L'Angélaine. Comme nous avions un élevage de chèvres Angora pur-sang enregistrées, c'est le chevrier qui décidait quel bouc allait accoupler quelles chèvres, dans le but évidemment d'éviter la consanguinité et d'assurer une qualité constante au mohair. Les chevrettes étaient rassemblées avec leur Roméo (bouc) dans un espace réservé afin que la nature suive son cours. Après les parades de séduction, qui sont de mise pour assurer l'accouplement, les femelles sont ensuite séparées des boucs pour tout l'hiver.
Durant les cinq mois que dure la gestation, les chèvres sont bien à l'abri dans la chèvrerie. Elles se reposent et elles mangent afin de prendre des forces en prévision des mise-bas. Pour le chevrier, ce moment en est un de réjouissance, car les chevreaux à naître représentent la continuité de son troupeau, mais il peut également susciter certaines inquiétudes. Si tout se déroule bien pour la plupart des chevrettes, cela peut être plus difficile pour d'autres. Celles-ci  ont alors besoin d'aide externe et la chevrière se transforme alors en sage-femme et aide quelquefois à la délivrance des petits en difficulté. La chèvre donne naissance à un ou deux chevreaux par année et comme elle n'a que deux mamelles, ce n'est pas souhaitable qu'elle en ait plus. Les premières 24 heures sont primordiales pour le petit et sa mère, c'est à ce moment que les liens d'attachement se forgent.
 
Une fois les mise- bas complétées, les enclos de maternité enlevés, tout ce beau monde peut enfin se mélanger, apprendre à vivre ensemble et surtout sortir dehors pour la belle saison. Les chèvres passent la majorité de l'été à l'extérieur à se prélasser, à brouter dans les pâturages et à cabrioler. Les petits grimpent, sautent et apprennent tout en s'amusant. Pas toujours facile de se tailler une place dans cette mini société caprine où chaque chèvre occupe un rang bien précis.
 
Les chevreaux de L'AngélaineLes chevreaux se collent pour se garder au chaud.

 

 La chèvre Angora en vrac

  • Mâle : bouc
  • Femelle : chèvre
  • Bébé : chevreau
  • Cri : le béguètement, la chèvre béguète
  • Corne : les chèvres Angora ont toutes des cornes, celles des mâles sont plus grosses et poussent tout au long de leur vie
  • Le mohair pousse environ de 2,5 cm. par mois sur le dos de la chèvre
  • Bâtiment : chèvrerie
  • Espérance de vie : 12 à 15 ans
  • Système digestif : la chèvre est un ruminant qui possède un estomac à 4 parties ; 3 pré-estomacs et 1 estomac.

L'élevage de la chèvre Angora, comme tout autre élevage d'animaux, nécessite un investissement de temps et un dévouement quasi complet. Il faut aimer les animaux pour se lancer dans une telle aventure et si c'est le cas, l'animal, en l'occurrence la chèvre Angora, vous gratifiera de sa belle toison, de laquelle vous pourrez fabriquer de somptueux tricots pour vous garder bien au chaud et confortable toute l'année.

À présent que vous connaissez mieux la chèvre Angora, nous pourrons vous parler plus spécifiquement de la fibre de mohair, de ses caractéristiques et de ses bienfaits dans notre prochain texte.

Les chèvres au repos à L'AngélaineLes chèvres se prélassent au soleil!